La santé connectée recouvre les secteurs médicaux faisant appel aux technologies de l'information et de la communication. Les objets connectés et la téléconsultation sont notamment en plein développement.

Les objets connectés : quand l’innovation sonne la révolution médicale

Data bridge market research relève dans un rapport que le marché des objets connectés médicaux représentait plus de 157 milliards de dollars en 2016 et devrait croître de 30% par an jusqu’en 2024. Ils représenteraient également des économies d’État en favorisant l’autovigilance ou autosurveillance.

Les innovations en matière d’objets de santé connectés

En 2004, la Food and Drug Administration (l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments), avait autorisé l’implantation sous-cutanée de puces dotées de radio-marqueurs dans un but médical.

Au-delà des cyberpilules, la science et la technologie se sont par exemple unies pour développer un nanorobot capable de bloquer l’oxygène à une tumeur et ainsi d’en rétrécir sa taille.

Vous connaissez les patchs nicotineux, mais connaissez-vous les patchs intelligents ? Ces pièces munies de circuits électroniques souples se collent à votre peau puis surveillent votre santé… consultable depuis un smartphone !

La technologie s’implantera jusque dans votre intimité ! D’ailleurs, une fois implanté, vous n’aurez pas besoin de retirer votre implant contraceptif télécommandé pour concevoir un enfant. Il vous suffira de le désactiver un temps, tout simplement.

Les montres connectées sont aussi très à la mode chez les jeunes générations. Mesure du nombre de pas effectués et des calories brûlées, appel d'urgence en cas de chute… les montres connectées peuvent également devenir de véritables alliées pour les personnes âgées.

La moitié des Français est adepte de la téléconsultation

La téléconsultation est le fait de consulter un professionnel de la santé à distance. C’est une des solutions pour lutter contre le fléau des déserts médicaux.

La téléconsultation médicale en chiffres

Selon l’enquête « E-santé : Usages et attentes des Français de mai 2017 », 51% des Français ont « déjà eu recours à un service en ligne permettant d'accéder à une consultation, des soins ou un traitement ». Parmi les services les plus utilisés, 32% ont déjà pris un rendez-vous médical par internet pour consulter un médecin, 24% y ont déjà acheté un médicament online sans ordonnance, 11% y ont déjà posé une question à un professionnel de santé. Enfin, 3% ont déjà expérimenté la consultation médicale en ligne.

La même enquête révèle que 42% des Français seraient aujourd’hui prêts à téléconsulter un médecin, dont 7% totalement prêts. Les motivations principales sont le renouvellement d'une ordonnance pour 61% et la possibilité d'obtenir un conseil à 59%.

La cabine de télé-« Consult Station »

L’entreprise H4D a créé la Consult Station, une cabine médicale équipée de matériel professionnel pour faire des consultations à distance. La technologie est ainsi dotée d’instruments de mesure tels qu’un tensiomètre, un thermomètre, un électrocardiogramme, un oxymètre (mesure de la quantité d’oxygène), un dermatoscope (pour examiner la peau du patient), une balance et une toise (pour calculer l’IMC), etc. Les données sont stockées de manière confidentielle : seuls le patient, le médecin téléconsultant et le médecin traitant peuvent les lire.

Et vous, seriez-vous prêts à délaisser vos rendez-vous chez le médecin au profit d’une consultation en ligne ? Seriez-vous prêt à tester les cyberpilules ou les implants contraceptifs télécommandés ? Seriez-vous prêt à prendre vous-même les mesures de votre corps, même accompagné à distance ?

Découvrez aussi...