C’est déjà la rentrée et bon nombre d’étudiants recherchent actuellement un logement pour l’année scolaire. Pour ceux qui effectuent leur démarche tardivement, il existe des alternatives.

La course au logement étudiant, un défi à relever

Cette année, c’est quelque 753 148 étudiants qui ont passé les épreuves du baccalauréat avec un taux de réussite de 78,8%. Une bonne partie d’entre eux doivent trouver un logement pour passer à la suite, la proximité avec l’université ou l’école supérieure de son choix étant un critère important dans la poursuite des études. Mais il n’est pas toujours facile de dénicher le logement étudiant qui corresponde au mieux aux attentes de chacun. Les difficultés se situent surtout au niveau de la localisation et du budget.

Trouver son logement étudiant à quelques semaines de la rentrée universitaire

Les nouveaux bacheliers qui ont décidé de quitter le domicile familial pour leurs études supérieures font face à plusieurs obstacles dans leur quête de logement. De nombreuses embûches jalonnent ce parcours administratif long : budget serré, difficulté à trouver un logement adéquat… C’est particulièrement le cas pour celles et ceux qui ont attendu à la dernière minute pour s’y mettre. Bien que des entités officielles comme le Crous proposent des services relatifs à l’octroi ou à la recherche d'un logement étudiant, les inscriptions se terminent le 31 mai… soit bien avant les épreuves du bac.

Il faut alors choisir des alternatives mieux adaptées, comme la location d’un appartement ou d’une chambre chez l’habitant, la colocation, ou encore la location d’un logement dans une résidence universitaire ou dans un foyer étudiant. Cependant, les prix varient beaucoup, sont en hausse, et ne correspondent pas toujours aux moyens financiers des jeunes. Aussi, il est indispensable de bien définir avant tout son budget, sans oublier les autres points essentiels à connaître, comme l’éligibilité aux aides au logement, les possibilités d’aides financières, etc.

Des services pour faciliter la vie des étudiants

Même si la course au logement étudiant comporte des difficultés, il existe toujours des solutions. Des services d’aide et de conseil sont aussi à la disposition des intéressés. On peut désormais s’appuyer sur des services gouvernementaux pour se faire accompagner étape par étape. Il s’agit par exemple du suivi en ligne du dossier social étudiant ou bien des conseils pour la recherche d’un logement. Des sites spécialisés proposent de découvrir les prix des loyers ville par ville afin de mieux se préparer.

Les prix des loyers souvent rédhibitoires

Le dépôt du dossier social étudiant (DSE) ne donne pas toujours droit à un logement universitaire à l’instar d’une bourse, ce qui conduit inexorablement à la nécessité de louer un bien immobilier adapté. Le marché de l’immobilier destiné aux universitaires varie selon la région, et le prix peut aller du simple au double pour un studio ou un appartement T1, les principaux types de logements répondant aux besoins des étudiants. Le prix moyen d’un logement étudiant s’établit ainsi autour de 500 euros mensuels, mais à cela il faut ajouter les frais divers, comme les charges de fonctionnement, etc.

Quoi qu’il en soit, d’autres solutions moins chères peuvent être envisagées : colocation, habitation chez l’habitant, coliving (ajouter lien article BloQo colivng) etc. Parce que l’urgence de se loger est une réalité pour bon nombre de nouveaux universitaires. Et vous, chers étudiants, êtes-vous parvenus à trouver votre bonheur ? Avez-vous eu des difficultés à trouver un logement ? Partagez-nous votre expérience dans les commentaires !

En savoir plus :

http://www.etudiant.gouv.fr/pid37918/trucs-a-faire-et-a-savoir-pour-la-rentree.html

http://etudiant.lefigaro.fr/vie-etudiante/news/detail/article/cinq-bons-plans-pour-trouver-un-logement-etudiant-21329/

https://www.messervices.etudiant.gouv.fr/envole/

Découvrez aussi...