Le projet Ocean Cleanup est né en 2013 de l’ambition de Boyan Slat, alors âgé de 18 ans. Il flotte aujourd’hui dans le Pacifique, avec pour mission de nettoyer la moitié du vortex de plastique flottant entre la Californie et Hawaii.

Ocean Cleanup : La mise à l’eau de cet incroyable projet

Le projet Ocean Cleanup déploie enfin son système de collecte de déchets. Le vide-ordures des mers a coûté 20 millions de dollars… à très bon escient puisqu’il a pour objectif de nettoyer les 1 800 milliards de déchets flottants au milieu du Pacifique Nord.

Aujourd’hui en période d’essai, le projet Ocean Cleanup a été mis au point par l’O.N.G. éponyme, elle-même créée en 2013 par Boyan Slat, alors âgé de 18 ans. De prime abord, il a pour objectif de nettoyer la moitié du vortex de détritus, flottants le long des courants entre Hawaii et la Californie. Le rendement du collecteur est impressionnant : il pourra ramasser jusqu’à 150 000 t de plastique chaque année !

Techniquement, il s’agit d’un barrage flottant en forme de U. Un filet rattaché à ce barrage se charge de récolter ce qui flotte en surface. Il laisse passer les poissons, notamment par des maillons assez larges et une action très en surface. L’ensemble est surveillé. Un système de navettes est également présent pour venir chercher les détritus pris dans le filet, et pour les ramener sur le continent, le vrai, dans des centres de recyclages.

À l’issue de ce test, l’O.N.G. devrait poursuivre sa mission et déployer des barrages flottants sur d’autres eaux !

L’on parle d’un 8ème continent… en plastique

Par l’intermédiaire des courants, des milliards de fragments de plastique s’accumulent dans les mers et les océans. Est ainsi né de cette mondialisation effrénée un véritable continent de plastique. Il ne mesure pas moins de six fois la surface de la France… ou le tiers des États-Unis.

Il s’agit d’une soupe de plastique constituée de déchets visibles flottants (filets, bouteilles, cotons-tiges, etc.), mais aussi de fragments microscopiques se retrouvant finalement dans votre assiette en remontant la chaîne alimentaire.

Océan + plastique = ? Plongeons-nous dans les chiffres

Récolter le plastique (et le recycler tant que possible) est essentiel pour la planète. Il faut dire qu’avec de bons chiffres, le ton est donné :

  • D’ici à 2050, nos chers océans contiendront plus de plastique qu’il n’existe de poissons en leur sein (en poids).
  • Entre 280 et 300 millions de tonnes de plastique sont produits tous les ans dans le monde.
  • 8 millions de tonnes de matières plastiques achèvent leur petite vie en pleine mer tous les ans.
  • Un dernier pour la route : jusqu'à 1 000 000 d'oiseaux marins décèdent tous les ans à cause de ce fléau.

En savoir plus :

https://www.theoceancleanup.com/

https://lepetitjournal.com/auckland/le-projet-ocean-cleanup-officiellement-commence-240325

Découvrez aussi...
Innovons : la Qommunauté