Le digital se défie aussi bien des frontières que des cloisons de vos bureaux. La révolution numérique crée une véritable mutation des espaces de travail. Au menu du jour : digital workplace, flex office, coworking et freelancing !

La Digital Workplace : l’impact de la transformation numérique au travail

La digital workplace mélange les collaborateurs, l’organisation et les outils. Parmi ces derniers, on retrouve les bien installés mails et intranet, mais aussi des plateformes de communication collaborative telle que Slack, workplace, ou bien encore des innovations comme le MeetBoard pour rendre les réunions plus interactives.

Selon le baromètre 2017 de la Digital Workplace, 76% des salariés pensent que les nouvelles technologies leur permettent de gagner du temps et 65% se trouvent plus autonomes. Et « quand on se sent bien à l’intérieur, ça se voit à l’extérieur », se serait écriée l’actrice publicitaire de Danone. En effet, toujours d’après le baromètre 2017 de la Digital Workplace, quand l’entreprise gagne en souplesse grâce au digital, 80% des collaborateurs estiment qu’elle est aussi plus orientée client. Voici que l’entreprise devient plus réactive aux demandes, multiplie les moyens de contact, etc.

Mais dans ce nouvel espace de travail, on ne s’y sent pas forcément comme un sur un petit cloud. En effet, l’étude relève également que pour 81% des salariés, le contexte de transformation digitale doit les faire devenir de plus en plus réactif, ce qui devient de plus en plus oppressant. Le numérique au travail semble déboussoler les travailleurs, mais il en fait également perdre le Nord aux organisations surannées du travail.

L’explosion des espaces de travail : vers le flex office, le coworking et le freelancing

Pour éviter que les salariés n’implosent, la solution se trouve peut-être dans la libération des espaces : 74% des salariés estiment que le flex office consolide l’esprit d’équipe, 46% que cela favorise aussi la créativité. 

Car les Open Spaces étaient tout juste encore un peu trop fermés… car aujourd’hui, c’est le flex office qui vient faire du remue-ménage dans les bureaux et dans la tête des managers. Pour se sentir bien à l’intérieur, Danone s’est « purgé » de ses barrières internes en adoptant ce concept encourageant le nomadisme et redistribuant les lieux et les équipes. 

Le co-working fait lui aussi un grand boom. L’étude de Bureaux à partager de juin 2017 dénombrait déjà 600 espaces de coworking en France, soit 10 fois plus qu’en 2012. Des espaces naissent un peu partout dans les villes pour accueillir des entreprises, des événements ou réunions, mais aussi des travailleurs indépendants.

En parlant de freelances, l’étude « Freelancing in America » de 2017 relevait que 57,3 millions d’Américains travaillent en freelance, soit 36% de la population active américaine ! Dans l’hexagone, on dénombrait environ 2,8 millions de travailleurs indépendants, soit environ 10,6% de la population active. Aujourd’hui porté par des politiques favorables et une dématérialisation du travail, le microentrepreuneriat se développe de plus en plus en France.

Demandons-nous donc, dans une perspective d’avenir digne de celle de l’image ci-suit, à quoi ressembleront les lieux de travail dans un futur proche ? Exprimez-vous dans les commentaires !

Découvrez aussi...
Innovons : la Qommunauté