Smart city : des investissements de 80 milliards de dollars en 2018

11/05/2018

Les smart cities ont le vent en poupe : selon une étude du cabinet IDC, les investissements dédiés devraient atteindre 80 milliards de dollars en 2018 dans le monde. Avec des priorités stratégiques toutefois bien différentes en fonction des pays.

Smart city : des investissements édifiants

La smart city n’est plus une vague utopie. Alors que les projets se multiplient, les investissements en matière de technologies dédiées sont en nette augmentation : ils devraient atteindre 80 milliards de dollars cette année, selon une étude IDC. Et pourraient frôler les 135 milliards de dollars d’ici 2021 !

La smart city est donc en train de sortir de l’ornière. Plutôt discrète jusqu’à présent, si l’on excepte quelques projets pharaoniques qui captent l’essentiel de l’attention (Songdo en Corée du Sud, Masdar City aux Émirats arabes unis), la ville intelligente est en passe de devenir une opportunité de marché majeure. Principalement par le biais des investissements technologiques. Car, dans le même temps, les sommes injectées dans l’IoT (Internet des Objets) sont elles aussi en nette augmentation : 772,5 milliards de dollars seront investis en 2018 selon IDC. Et, si rien ne freine ce mouvement, ces montants pourraient atteindre 1 100 milliards de dollars en 2020 ! 

Transport, sécurité et énergie : les priorités intelligentes

Ces investissements massifs dans les villes intelligentes auront pour effet une transformation digitale rapide et efficiente, quelle que soit la taille des communes concernées. Néanmoins, IDC constate une divergence dans les objectifs visés. Ainsi, le transport intelligent est une priorité pour les États-Unis, l’Europe et le Japon, la surveillance visuelle publique est privilégiée par la Chine et les États-Unis, tandis que le Japon est surtout préoccupé par des questions de surveillance environnementale et de gestion de l’énergie. En matière de dépenses, les USA se placent en haut du podium avec 22 milliards de dollars, suivis de près par la Chine avec 21 milliards de dollars.

9 communes sur 10 sont déjà sur la voie de la smart city

Les montants évoqués étonnent peu, si l’on considère l’intérêt porté par les villes à tout ce qui peut « intelligemment » renforcer les liens avec les citoyens, développer des services innovants et réduire les coûts de fonctionnement. En effet, toujours selon IDC, 9 communes sur 10 ont déjà lancé une initiative en lien avec la smart city (93 %). Ces initiatives touchent à l’éducation, la vidéosurveillance, la vie citoyenne, l’éclairage, le bâtiment, les transports et la gestion des déchets et de l’eau – le tout de façon « smart ». Bien que les bénéfices diffèrent en fonction des villes et de leur taille, ils sont indiscutables et génèrent, pour cela, des investissements toujours plus importants !

Les investissements « smart » les plus rentables

Une étude de la Caisse des dépôts pointe du doigt les investissements les plus rentables dans le cadre de la smart city. Il en résulte que les villes ont tout intérêt à investir dans l’éclairage intelligent, la gestion des ressources (énergie et eau) et le stationnement connecté. Par contre, les guichets virtuels mis en place par quelques municipalités ont peu d’effets positifs alors qu’ils entraînent des dépenses élevées. « Smart » ou non, il faut savoir reconnaître que certaines initiatives sont moins rentables que d’autres !

Pour aller plus loin :

Qu’en pensez-vous ?

Vous devez être connecté pour accéder à ce formulaire.